Retraite internationale

Si vous avez raté le début de Maika, c'est dommage car c'est fini. Mais vous pouvez vous rattraper en commençant par le bas

Sonnerie du téléphone
- Maika bai ?
- Bonjour, c’est le Journal du Pays Basque, service des sports. Alors, c’est vrai, vous arrêtez ?
- Oui, je confirme, c’est définitif. La Coupe du Monde est finie, je n’aspire plus qu’à retrouver mon mari.
- Mais enfin, c’est incroyable, avec tout ce que vous avez apporté ! Vous avez enrichi le dictionnaire amoureux - avec « laporte », qualificatif peu amène certes -. Mais vous êtes surtout l’inventrice du strip-rugby !
- Oui, et j’ai appris avec plaisir que cette discipline était de plus en plus pratiquée, même par des couples peu sportifs.
- Vous voyez ! Alors pourquoi vous retirer maintenant ? Et le tournoi des six nations qui arrive ? Vous n’avez pas votre place ?

- Non, c’est décidé, j’arrête. Retour au calme, les amants c’est fini. Je prends ma retraite internationale. Et je vais faire du sport avec mon mari, nous allons nous mettre au golf ensemble, des petits trous, des petites balles, rien que des choses simples.

1 commentaire:

cat a dit…

des p'tits trous, des p'tits trous .. ya que ça de vrai !
bises
cat