Souvenirs de vacances - 5 & 6 -

Des couleurs d'écrits

Bronzer intelligent 1

Nikoletta vieillit mal et elle le sait. Nikoletta arrive sur la plage avec 100 bons mètres d’avance sur Vaïos. Elle s’installe sur le transat et commence immédiatement à lire son roman. Un livre par jour comme anxiolytique. Elle ne quitte pas sa page des yeux lorsque Vaïos s’installe à son tour. Vaïos attaque le journal sans y trouver un intérêt autre que celui de meubler le silence. A la page 4 de son quotidien, il pose tout en vrac sur la petite table et va se baigner sans demander à Nikoletta si elle désire l’accompagner. Brasse tranquille, sans effort apparent, puis retour sur le transat. Il ne reprend sa lecture que lorsque ses cheveux poivre et sel sont secs. Le silence accélère l’évaporation. Des heures plus tard, Vaïos abandonne les pages séparées du journal à leur sort et regagne la suite sans un mot. Nikoletta finit largement son chapitre avant d’envisager de se déplacer à son tour.

Nikoletta ne lève pas un sourcil lorsque Vaïos la rejoint enfin dans le lit bien qu’elle l’ait parfaitement entendu s’affairer aux toilettes. Le ronflement post-onanique de Vaïos n’est qu’un léger désagrément comparé à la bonne soirée de lecture qui s’annonce.

Bronzer intelligent 2

Sur le sable, Antonia et Nikos lisent le journal ensemble mais pas forcément le même article. La gestion des pages n’est pas optimale avec ces quotidiens qui commencent un sujet en première de couverture pour le finir en page 13 ou 25. Antonia et Nikos échangent les pages et les réactions au fur et à mesure. Lire une publication leur demande beaucoup de temps. Ensuite, ils prennent chacun leur livre, de préférence un que l’autre a déjà lu ce qui leur permet de confronter leurs impressions.

Le soir, Antonia et Nikos ouvrent leur kamasutra et discutent assez longtemps du choix de la position. Ils commentent, analysent et se mettent en place. Ils échangent et comparent les sensations ressenties. Il arrive même parfois à Antonia et Nikos de ne plus formuler de sons articulés.

3 commentaires:

Prax a dit…

On trouve plein de choses sur une plage, même sans détecteur de métaux.

cat a dit…

ouais on trouve de tout ...
allez vais prendre mon bouquin
:-)))
merci à toi
cat

Prax a dit…

Les prénoms ne sont toujours pas basques.