Ouverture nuit

22 h, quai Bergeret. Les fusées tonnent là-bas au dessus de l’hôtel de ville. Les corolles des feux d’artifices illuminent les façades des allées Boufflers, le pont St Esprit, l’Adour toute entière et les seins nus d’Erregina qui, en soulevant son teeshirt de festayre, les offre à la nuit, au fleuve, à la fête et à Garikoitz qui lui tient la taille.

5 commentaires:

lilas a dit…

Au moins son t-shirt est réglementaire.

Prax a dit…

Tu as tout compris ;-)

Nathalie a dit…

Du coup, on pourrait envisager de rebaptiser le pont Saint Esprit en pont Seins Epris.

Prax a dit…

Une spiritualité de terrain en fait. :-)

Nathalie a dit…

... un terrain a explorer, carte du tendre en main... ou autre chose si plus d'affinités ;-)