Solitude intellectuelle

A la 4ème nuit des fêtes, Kimetz s’interroge : doit-il danser comme les 3 nuits précédentes ou faire l’amour comme les 3 nuits précédentes. Au vu de la fermeté de son déhanchement sur les rythmes de la peña cubaine, il y a malheureusement fort à parier que Mailen ne partage absolument pas son questionnement.

2 commentaires:

Prax a dit…

Le questionnement philosophique est indispensable au bon fonctionnement d'un couple.

Nathalie a dit…

J'ai toujours aimé la philosophie...