Strict contrôle

Ce bouton ! Ce bouton ! Patxi n’en peut plus de ce petit bout de nacre, un peu au dessus de son champ de vision restreint au dossier en cours certes, mais trop proche pour être invisible, le troisième du chemisier en partant du haut. Un bouton sauté qui laisse entrevoir beaucoup plus que ce que la rigueur professionnelle ne peut supporter et qui occupe la totalité de l’esprit de Patxi tant il fait des efforts pour ne pas le voir.

« Ça c’est bien passé ton contrôle Urssaf ? » demande Hostaika à sa collègue Maider.
« Oui, j’ai cru que l’inspecteur allait remettre en cause mes explications sur un différé d’IJSS, c’était un peu technique et j’étais un peu courte en arguments mais je l’ai convaincu. »

4 commentaires:

Prax a dit…

Et en plus Maider va demeurer dans l'erreur professionnelle.

Martin-Lothar a dit…

Un bouton d'acné ? Attention, notre belle jeunesse est très exigeante en ce moment !

Gino a dit…

Un bon contrôleur bien professionnel aurait reboutonné lui même ce chemisier de ses doigts précis avant de se servir de la bonne partie de son cerveau.

Prax a dit…

Gino : cela s'appelle mettre les mains dans le cambouis ;-)