Dans l'air

Par moments, le soleil perce et fait étinceler l’océan. Sur la plage déserte, avec la Rhune en point de mire, Donaiki et Remona marchent nus. Le vent du nord pousse devant eux le mélange de leurs fragrances d’après l’amour.
" Je suis contente que cela participe à l'odeur de ce coin du monde " déclare Donaiki.

7 commentaires:

Prax a dit…

C'est sur qu'à se promener nu sur la plage, on ne trouve pas le temps d'écrire des histoires de plus de 3 lignes.

Arnaud Maïsetti a dit…

étrange et très beau mélange entre une chanson de Keren Ann et une estampe japonaise -

Martin-Lothar a dit…

Tu n'as pas honte de nous faire saliver comme ça hein !
Attention aux crabes et aux oursins !

Anonyme a dit…

C'était ça l'odeur? Eh bien, ça ajoute à la magie de notre beau pays

Prax a dit…

arnaud : oui, je me mets à l'estampe dans 3 ans.

martin : ni crabe, ni oursin, rien que du sable (les bretons peuvent trouver cela triste)

a : oui, avec une pointe de magie.

CT a dit…

hi, je viens de chez oviri à la croisée des "cons", pardonnez moi, si je fais un rapprochement d'odeur de, avec votre texte, mais c( plus fort que le roquefort:))

Prax a dit…

ct : il y a effectivement peut être un lien.