Orion

Orion le chasseur est un sale petit crétin qui fait du bruit, qui casse tout, qui tue tout ce qui se présente. Les dieux lui ont envoyé le scorpion pour le calmer définitivement. Au ciel, Orion le chasseur continue de semer le désordre dans les constellations. Mari la déesse mère d’euskadi comprend vite le problème : Orion le chasseur est puceau. Aussi le calme-t-elle. Et depuis, chaque nuit d’hiver, il se place perpendiculaire à l’Adour et Baiona lance vers lui les deux flèches de sa cathédrale afin d’aller vérifier que tout est calme sous la ceinture d’Orion.

9 commentaires:

Prax a dit…

Et il faut bien deux mains pour faire l'inventaire des bourses d'une constellation.

Arnaud Maïsetti a dit…

orion un peu en attendant la suite...

Berthoise a dit…

S'il suffisait d'une belle pépée dans son lit pour calmer les énervés, ça se saurait.

Prax a dit…

Arnaud : la suite, la suite, tu y vas fort, c'était pas prévu.

Berthoise : et pourtant, cela calme souvent.

txita a dit…

la cathédrale sainte-Mary?

Prax a dit…

txita ; tu as raison, c'est son nom, je n'avais pas fait de lien conscient.

Martin-Lothar a dit…

Oui mais, bander un arc (ou même bander tout court — voire long) c'est plus couillu que la théorie des cordes, je vous le dis !

Gino a dit…

Comment Orion peut-il rester calme avec ses deux grosses boules en feu, Betelgeuse la jaune et Rigel la bleue ?

Prax a dit…

martin et gino : voilà la solution : une bonne corde autour des boules en feu.