Fièvre

« Quand tu as de la fièvre, les œufs dans tes petits sacs sont brulants » constate Joxuna au creux de sa main.
« Oui et ce n’est pas bon » complète Ekaitz « S’ils sont à l’extérieur dans les sacs, c’est pour avoir moins chaud que dans le corps et permettre une maturation optimale de mes spermatozoïdes. Si c’est trop chaud, je ne sais pas trop ce qui peut en sortir ».
« Des œufs brouillés ? » propose Joxuna.

16 commentaires:

Prax a dit…

C'est de saison les poussées de température.

Arnaud Maïsetti a dit…

en même temps, on ne fait pas d'omelette sans... (etc.)

Prax a dit…

arnaud : rien que le souvenir du bruit de la coquille qui se casse me fait mal.

Berthoise a dit…

Pauvre Ekaitz.
Heureusement qui Joxuna eest là pour prendre les choses en main, rien de pire que d'être malade et seul.

txita a dit…

Quand on a de la fièvre, les caresses deviennent des petits feux diffusés partout et c'est le Nirvana. Alors finalement, le reste devient accessoire.

martin-Lothar a dit…

Couillu bouillu, couillu foutu, pour paraphraser ma grand-mère qui parlait du café et qui aimait aussi les gars (bien) faits.

Prax a dit…

berthoise : avec délicatesse la prise en main

txita : accessoire, accessoire, est ce que j'ai une gueule d'accessoire :)

martin : gora amatxi

txita a dit…

ta gueule dépend de l'atmoshère ATMOSPHERE!

Prax a dit…

txita : Madame a des lettres

jalexis a dit…

A force de couver les oeufs, il en sort de petits poussins...

Prax a dit…

jalexis : c'est doux un poussin

Nathalie PimentRose a dit…

Par la grâce de Victoria, je viens de plonger dans votre blog, tel un oeuf dans l'eau chaude, avé délicatesse pour pas casser la cock... coque... coquille...
Quoiqu'une omelette, bien baveuse, c'est toujours bon !

Pour en revenir au sujet, m'en étais-je seulement bien écartée, je confirme les dires de Txita, quand j'ai de la fièvre et un début de rhube, les love caresses de mon amant c'est mon aspirine à moi, mon thermomètre géant, mon bouillon de poule quoi!

Martin Lothar a dit…

gora amatxi toi-même hein ! Reste poli quand même ! Non mais.

Prax a dit…

Nathalie : god save Victoria et je retiens le bouillon de poule.

Martin : mes 2 amatxis n'ont plus mal aux dents donc on ne peut plus leur dire Vive

txita a dit…

on essaie de retenir les classiques, de "alea jacta es" à "egunof"

Prax a dit…

txita : je ne connaissais pas egunof, je note ;-)