Tenir

Ciel d’hiver lumineux et froid, beau soleil « cela serait dommage de ne pas sortir, on mangera dans une venta au sommet de la Rhune », Katixa et Mizel font prendre l’air à leurs chaussures de randonnée.
Un peu plus haut que le col des 3 fontaines, après avoir quitté le GR10, une belle tache de neige immaculée résiste aux assauts de l’astre d’avant midi.
« Tu ne veux pas faire pipi ? » demande Katixa « je dessinerais bien un soleil sur cette page blanche».
« Tu vas avoir du mal à tenir le crayon » modère Mizel en s’approchant de la neige « il est tout riquiqui en mode hiver ».

11 commentaires:

Prax a dit…

Pas de fascination urologique mais j'ai encore une histoire de liquide inculturel pour Berthoise

sinkrou a dit…

"il est tout riquiqui en mode hiver"
même pour dessiner un riquiqui soleil ?

Berthoise a dit…

Je suis touchée, que dis-je, je suis émue par tant d'attention. ;-D

Prax a dit…

sinkrou : une goutte de soleil alors ?

berthoise : je vais m'appliquer donc.

sinkrou a dit…

tu l'appelles comme tu veux
monsieur est modeste

Sorgina a dit…

Qu'il lui dessine la lune alors...

Prax a dit…

sinkrou et sorgina : une lune modeste, c'est une paire de fesses plates ?

Sorgina a dit…

Oui : ce sont des arrières non mis en avant.

Martin-Lothar a dit…

Oui, l'hiver, c'est assez pratique. Je n'ai besoin que de deux tours pour l'enrouler et le remettre à sa place !
Cela étant, le froid a des vertus sur ce genre d'engin, mais j'en ferai un billet sans doute

Prax a dit…

sorgina : joli

martin : impatience du lecteur

unevilleunpoeme a dit…

Mode hiver, c'est sûr...