Epépiné

C’est une bonne soirée, une rencontre associative en fin d’après midi qui se prolonge de manière informelle et naturelle par une plancha chez les participants les plus proches. Et tout le monde met la main à la préparation. Ça rapproche. Surtout Maika qui trouve terriblement craquant et spirituel le grand brun célibataire. Elle s’affaire à découper la ventrèche sans vraiment quitter Paxkal des yeux. Il manie le couteau avec aisance, sans trop en faire, un peu concentré quand même car cela coupe. Il sourit. Il a de belles dents. La plancha est chaude. Paxkal apporte le plat de ventrèche. Il propose de commencer le premier tour de cuisson. Maika va chercher 2 verres de Navarre et revient vers lui tandis que les participants se dispersent sur la pelouse. Paxkal dépose les tranches de ventrèche et ménage un espace pour les oignons émincés. Maika trouve que le jean de Paxkal le met plutôt en valeur. Le sourire de Maika se fige lorsqu’elle s’aperçoit que Paxkal jette sur la plancha les piments doux entiers.
« Tu n’enlèves pas les pépins ? » demande-t-elle avec un reste d’espoir.
Paxkal s’enfonce définitivement « Ben non, y en a trop ».
Maika fait un sourire et va s’insérer dans un groupe un peu plus loin.

16 commentaires:

Prax a dit…

Quelqu'un qui n'a pas la patience de s'occuper des petites graines n'aura pas de patience pour les petits boutons.

Moris a dit…

Prémonitoire ?

Prax a dit…

anticipatif

Sorgina a dit…

L'inverse est vrai aussi :

Quelqu'un qui ne supporte pas le craquant de petits pépins, ne peut pas aprécier leur saveur sur la langue.

la Mère Castor a dit…

et la réponse...
Il aurait mieux fait de se taire. Au moins.

Prax a dit…

sorgina : chiche que je donne un coup de canine sur ton petit pépin ;-)

mère castor : oui, définitivement perdu pour la volupté.

sorgina a dit…

aïe !
Tu as la dent acérée d'un loup.

Un loup qui croque des pépins, ça existe ?

berthoise a dit…

Le lien est indispensable pour ne pas confondre le piment doux avec le piment d'Espelette ou le banal poivron. C'est bien ici, on apprend plein de choses. Et puis ça ouvre des perspectives... une gelée de piments doux..Si, si, ça existe, ils le disent là-bas.

jalexis a dit…

mouais, c'est vrai, ça....à quoi ça sert d'avoir un jean qui met en valeur si on n'a pas la patience de sortir les pépins ? hein ?

Prax a dit…

berthoise : j'ai gouté la gelée de piments, c'est surprenant (et bon)

jalexis : :)

sorgina a dit…

Ciel, les pépins ont fait des fleurs !!!

Prax a dit…

sorgina : ce n'est pourtant pas le printemps

sorgina a dit…

Y a plus de saison...

txita a dit…

lors du championnat du monde d'omelette au piment la patronne de l'emblématique "bar du marché" a dit qu'elle laissait les pépins pour le goût.
Là ou ça se complique, c'est que les piment d'Anglet (les longs doux), sont différents de gundillas espagnols, les gros piments doux espagnols dans lesquels il n'y a presque pas de pépins, et que les espagnols font entiers à la plancha.
C'est une question de culture (s)

Prax a dit…

txita : je partage l'analyse : dans les piments doux d'Anglet, il y a quand même beaucoup de pépins.

((WESTHOCK-- UYLENSPIEGEL))TUESDAY--TAEM P2C a dit…

tres bien se blog au sujet des piments
moi je recherche des graines de piment d'anglet ;cette année j'ai mis des piments d'espelette en loire atlantique
si vous pourriez me donner quelques graines de piments d'anglet je serais ravie
je vous laisse mon adresse email ,pour un message de votre part
gegedelomez@live.fr