Pavlov Salvador

- C’était quand même un peu dictionnaire de rimes « jardin d’hiver ».
- Oui, mais ce n’était pas lui l’auteur. Et puis ce n’est pas le plus important.
- Ah, c’est quoi l’important ?
- A une époque, ce CD nous accompagnait dans chacune de nos conjonctions nocturnes.
- C’est vrai, c’est bien cool.
- Donc, je ne peux plus entendre cette chanson sans que mon entre-jambe ne se meuble.

6 commentaires:

La Sorcière a dit…

Non mais... T'as bien fait.
C'était le jour ou jamais.
Et puis le CD tu pourras toujours le passer en boucle.

" Je voudrais du soleil vert
Des dentelles et des théières
Des photos de bord de mer
Dans mon jardin d'hiver

Je voudrais de la lumière
Comme en Nouvelle Angleterre
Je veux changer d'atmosphère
Dans mon jardin d'hiver

Ta robe à fleur
Sous la pluie de novembre
Mes mains qui courent
Je n'en peux plus de l'attendre
Les années passent
Qu'il est loin l'âge tendre
Nul ne peut nous entendre. (...) "

Prax a dit…

Donc tu vas placer une photo de toi en robe à fleurs sur ton blog ?

Martin-Lothar a dit…

Je l'aimais bien aussi le Riton.
J'aime aussi l'expression : "entre-jambe ne se meuble" En rustique authentique ?

Prax a dit…

authentique et massif ;-)

La Sorcière a dit…

Nan.
Les robes à fleurs, c'est pour l'été.
Parce qu'après, on récolte des fruits.

Prax a dit…

Cueillette, cueillete