Carnaval

Une histoire de carnaval basque avec la nuit des hommes vaches qui viennent malmener nos filles et nos compagnes avec leur sang impur ? Demain peut être.
Oui, ce n'est pas complètement pour les enfants.

« Bien que l'origine des personnages soit inconnue, le momotxorro est peut-être le personnage du carnaval rural avec le plus de charges violente et sexuelle. On raconte qu'il y a longtemps quelques personnes s’étaient déguisées en animaux pour entrer dans les maisons, voler et principalement commettre des abus sexuels, le sang sur les mains et les vêtements symbolisant soit le sacrifice à un dieu païen soit, plus certainement, l’annonce des méfaits à venir ».

2 commentaires:

martin-Lothar a dit…

Ce n'est plus carnaval, c'est halloween ! Ça doit faire peut en tout cas !

Prax a dit…

un peu peur, un peu basque quoi.