Comment l'esprit vient aux filles.

L’acception « pauvre con » peut être considérée comme correcte pour désigner la vulve d’une pucelle non encore épanouie.

Dès lors, l’expression « casse toi, pauvre con » devrait s’entendre comme le cri de victoire de ladite pucelle à l’instant de perdre son hymen.

6 commentaires:

Martin-Lothar a dit…

Tiens je vais bientôt faire une note dans mon dico sur ce mot délicat et bien français...

lagrandbijou a dit…

le non appauvrissement du con est une lutte permanente!

Gino a dit…

A moins que ladite pucelle ne se rétracte au dernier moment en lâchant un "Ah non, touche moi pas".

Prax a dit…

martin : devenir une source ? quel plaisir ;-)

lagrandbijou : enfin une vraie lutte contre la paupérisation

gino : voilà, il manquait effectivement la suite.

La Sorcière a dit…

Je reste coi...
( Pour pas dire con )

sinkrou a dit…

Con s'le dise (désolé, elle était facile)