Jeudi osteguna

« J’aime bien le jeudi des fêtes » murmure Remona en se pelotonnant.

« Oui, c’est le jour des enfants » complète Geraxan en lui caressant les cheveux

« Encierro txiki le matin, réveil du roi Léon à midi, pique nique géant et les jeux l’après midi, on leur a fait la journée complète à nos enfants. Du coup, ce soir, on est surs qu’ils dorment »

« Alors c’est parti pour le concours de l’orgasme le plus bruyant, bai ! ».

6 commentaires:

Prax a dit…

L'encierro txiki est la course à travers la ville des enfants poursuivis par des toros en carton et sur roulettes.
Les toros en carton ne souffrent pas.

Martin-Lothar a dit…

Je tiens à préciser de suite que "l'orgasme bruyant" n'est pas une spécialité basque hein !
Il fallait le dire ! Ah mais !

txita a dit…

Généralement, on rentre très énervé et très fatigué, mais très heureux.
Alors ça peut donner des calins amoreux ou un dodo réparateur.

Le plébéien bleu a dit…

C'était pas rue des Cordeliers des fois, ton orgasme cataclysmique ?

slowalie a dit…

Non mais tu ne crois pas qu'il y a assez de bruit comme ça ? Personne ne va l'entendre ton bel orgasme.

Prax a dit…

martin : on va mettre des testeurs de décibels pour comparer.

txita : la deuxième option est effectivement possible ;-)

plébéien : tonneliers plutôt

slowalie : un peu plus,un peu moins