Dessert (suite)

Une suite soufflée par une épicurienne dans les commentaire de l'histoire d'hier


« C’est un problème » reconnait Kosepa dans le bloc de pâte de coings,

« Oui, la confiture de cerises noires cela s’étale, on peut bien tartiner et, après, passer la langue dans les plis, les replis avec application et gourmandise » complète Ttale,

« Une gourmandise partagée » ajoute Kosepa « Mais pourquoi est-ce que Slowalie nous dit qu’on peut tout aussi bien utiliser de la pâte de coings ? C’est plutôt solide, ça ne s’étale pas, … »

« Peut être pour faire des mouillettes ? » propose Ttale.

3 commentaires:

Prax a dit…

La gastronomie basque est complexe.

slowalie a dit…

Mais bien sûr que ça s'étale, si on appuie un peu fort !

Prax a dit…

Voilà le problème des hommes modernes : à trop vouloir être tendre et attentionné, on en oublie qu'il faut parfois appuyer un peu fort.