Sourdre

Il y eut un soir. Il y eut un matin, un matin de décembre tout neuf avec un océan écumant, un vent de mer bien installé et la promenade de la grande plage de Biarritz déserte.
« Je coule encore de toi » murmure Ihintza serrée dans les bras d’Alatz.

5 commentaires:

Prax a dit…

A l'origine , je voulais utiliser le verbe sourdre mais c'est un défectif qui ne s'emploie qu'aux troisièmes personnes. Donc pas de : je sourds

cat a dit…

"Je coule encore de toi" merveilleuse phrase que je vais peut-être bien te piquer si tu permets !
merci
cat

Anonyme a dit…

Raconte-nous la légende de la grotte de la chambre d'amour. Avec des jolis prénoms. S'il te plait Prax.
Oviri

Prax a dit…

Elle est un peu triste mais je vai sessayer

Anonyme a dit…

Cool, merci Prax
Ovi