Sirop (précédée de La gelée - jeu de rôles)

La gelée – quête demandant un bon niveau de points de vie.

Cueillir 8 kilos de groseilles en évitant la pluie – niveau 1, facile mais demande du temps.
Egrapper les groseilles sans éclater les baies – niveau 2, facile, astuce : passer le niveau avec d’autres joueurs autour d’une table de taverne.
Dans la grande bassine en cuivre, faire éclater les fruits à feu vif en faisant fi des éclaboussures partant indifféremment bruler la peau nue ou tâcher durablement les teeshirts – niveau 3, premier niveau vraiment baston, astuce : éviter les teeshirts de marque.
Egoutter le jus, sans presser pour éviter d’obtenir une gelée trouble – niveau 4, assez facile, possibilité de gagner 4 kilos de jus.
Amener 4 kilos de sucre et 4 verres d’eau à dépasser le nappé, le lissé, le perlé pour s’arrêter finement au boulé (petit boulé) sans tomber dans le cassé – niveau 5, second niveau baston, astuce : laisser un magicien conduire le combat. En effet, tremper ses doigts dans le sirop brulant pour déterminer la consistance de la goutte entraine inévitablement des cris rageurs de la part d’un nain ou d’un barbare et des hurlements de douleur de la part d’un elfe.
Mélanger jus et sirop dans la bassine en cuivre, cuire 10 minutes en remuant avec la cuillère en bois – niveau 6, baston assez proche du niveau 3, astuce : garder le même teeshirt.
Remplir de gelée brulante 14 pots propres, niveau 7, s’agissant du combat final les cris et hurlements sont tolérés.


Les aventuriers se reposent après la quête. Entre son pouce et son index, Goizane examine le sirop d'Eneko qu’elle vient de faire jaillir entre ses collines.
« Tu nous as fait du perlé ».

7 commentaires:

Prax a dit…

Avant de se reposer, le guerrier doit guerroyer.
(Vilaine infidélité à la ligne éditoriale de ce blog, les scénarios de jeux de rôles ne sont pas très sensuels et rarement préliminaires)

lilas a dit…

J'adore tes noms de personnages! Peut-être pourrais-tu m'en inventer deux pour ma prochaine histoire: un homme et une femme. STP! STP!

Prax a dit…

Ce sont des prénoms basques (je n'invente rien, désolé). Par contre, je peux t'en faire découvrir 2 si tu veux mais je ne trouve pas ton adresse courriel sur ton blog (la mienne est en bas à gauche)

tock a dit…

Oh !!!

(et du coup, question précédente inutile...mais drôle du coup).

Prax a dit…

Très drôle même. Cela rappelle des paroles de Lanzmann chantées par Dutronc "J'aime ton bassin parisien"

tock a dit…

mouarf...

j'en étais à imaginer de complexes mouvements de marée face à cet énigmatique "bascule du bassin de Goizane..."

Je me disais, quoi , comment, un spot de surf inconnu ???

Alors que non, juste une plage privée quoi...

cat a dit…

WAOU !!! le nappé, le lissé, le perlé pour s’arrêter finement au boulé et non au boulet, quelle finesse, quelle envolée, j'en reste héberluée ... est-elle bonne cette gelée ??
bises
cat