Minéralogie

L’autoroute est calme. Dultzia enclenche le régulateur un tout petit peu au-dessus de la vitesse autorisée. Elle conduit calmement de la main gauche. Dans sa main droite, Petrox est ferme, solide, rassurant. Dultzia jette un coup d’œil dans le rétroviseur, un regard sur la plaque d’immatriculation du camping-car qu’elle s’apprête à doubler, « Loiret » déclare-t-elle en imprimant à Petrox le premier des 45 allers retours prévus par la règle.
L’autoroute continue. Dordogne et Eure font frémir doucement Petrox. Marne et Oise, à la suite, le mènent presque trop loin. Heureusement, une portion d’autoroute bien dégagée lui permet de se retrouver. La Côte d’Or le relance mais les Alpes maritimes l’indiffèrent.
Petrox pense terminer sans encombre le trajet en apercevant le panneau annonçant la sortie dans deux kilomètres. C’est sans compter sur les Hauts de Seine qui le font se répandre sur le pare-brise avant la barrière de péage.
« Gagné » annonce fièrement Dultzia.
« Je conduis au retour » répond Petrox un rien revanchard.

7 commentaires:

Prax a dit…

Pour les non hexagonaux, les plaques minéralogiques à l'arrière des voitures françaises finissent par un chiffre indiquant le département d'habitation.
dans l'histoire :
Loiret: 45
Dordogne : 24
Eure : 27
Marne : 51
Oise : 60
Côte d'Or : 21
Alpes maritimes : 6
Hauts de Seine : 92

Prax a dit…

Le titre pourrait être :
Révisons nos départements
ou
Occupons nous durant les longs trajets

tock a dit…

Excellent...Vraiment.

Enfin, le pare brise...

Quoique y a avait-t il peut etre un lien entre cette force de projection karcherisante et ce 92 de notre cher président ?

Avec Nicolas, toujours plus haut, toujours plus fort, toujours plus loin ... !!!

Euh...vous rentrez quand ?

Prax a dit…

Le retour se fera peut être hors autoroute

tock a dit…

logique

Nathalie a dit…

J'ai adoré cette histoire de Joystick :-)

tock a dit…

Levier de vitesse en l'occurence. Frein à main à la limite...