Assaut de civilité (2)

Le porsche cayenne étale sa rutilance sur la place handicapés.
Gurutz appuie sur la télécommande pour déverrouiller.
Maika se tourne « Je boirais bien encore un peu de champagne, tu vas nous en chercher ? »
Il hésite « Tu ne vas pas t’en aller ? »
Maika soulève sa jupe, se défait de sa dentelle et la glisse dans la chemise de Gurutz « Dépêche-toi ».

Il file en courant, se retourne, éclate de rire et disparait vers la soirée où il a levé cette beauté au bord de l’ennui.

Maika enlève ses escarpins, escalade pare-chocs, capot et toit du 4X4.
Elle s’accroupit et s’adonne voluptueusement à la miction d’un champagne hors de prix.

« J’ai une histoire à te raconter, petite sœur » dit Maika en poussant le fauteuil roulant dans le jardin.

1 commentaire:

Crudite&fleurbleue a dit…

Une histoire politique en fait.