Ménage

Un peu de ménage de blog pour voyager léger :

Les actes manqués de l’année : (1) les commentaires laissés en rebond sur les idées des autres, recopiés (tiens, c’est pas mal ce que j’ai écrit – immodestie du commentateur -, demain j’en ferai quelque chose) et toujours en l’état de terreau sans graine :
Chez Anne Archet
Parce que c’est comme sur un champ de bataille : à la fin de la bataille, les vivants se regardent, s’étonnent d’avoir échappé à tout cela et sont égoïstement contents. Ce n’est pas tant la nouvelle année, nouvelle bataille, que l’on fête que la chance inouïe d’avoir passé l’ancienne.
Chez Gino (pas sur)
Le but n'est pas de répondre à la question mais de tuer le sphinx.
Chez Txita
Se mettre en cuisine, c'est presqu'aussi bien que se mettre au lit.
Chez Martin-Lothar
Quand un loup a quelque chose en travers de la gorge, il ne peut pas le ronger.
Chez Arnaud Maisetti
Il n'y a que les écrivains qui savent imaginer une fin à une histoire, les autres ne font que passer sans même se rendre compte qu'ils racontent quelque chose.
Chez Cat
Une giclée sémantique ? Poussières d'étoiles et voie lactée ? Les fluides masculins seraient donc des poussières d'étoiles ? Ah, cela éclaire (et redonne des couleurs à l'onanisme vespéral)
Chez Jalexis
Les grandes amours, on peut les enfermer dans un gros édredon et les y oublier mais parfois il y a une plume qui ressort.

Les actes manqués de l’année : (2) les phrases concises et coups de chapeau jaloux : (Mais comment ils/elles font pour trouver ça ? Je recopie, demain je rebondirai dessus)
De Nathalie
Le pire qui séduit au premier sourire qu'il esquisse

Ces chers démons au sourire de rasoir
De Lilas (j’ai perdu le lien)
Samedi midi devant un café : hommes et femmes sentent l'amour et le sexe doux

Comme dirait quelqu’une, c’est du tout-venant, cela aurait pu être des bases d’histoires.

L'acte pas vraiment réussi mais posé lui au moins : finir une histoire commencée en 10/2007 (bai, c'est helvète donc un peu lent)

Voilà, c'est mieux ; la page est blanche pour la nouvelle cueillette. Milesker à tous ceux qui offrent leur blog et qui laissent rebondir.

6 commentaires:

Sorgina a dit…

Pour voyager léger ?
Non !!! Ne me dis pas que tu nous laisses à nouveau ! ^^

Prax a dit…

Ez, c'est juste du ménage pour laisser entrer le soleil.

Martin-Lothar a dit…

Pour voyager léger, les loups savent régurgiter ! ET après, ils rongent (même leurs ongles !)
C'est dégueulasse hein !
Bonne fin d'année à vous qui, mes Basques êtes (et que je ne lâcherai jamais !)

Prax a dit…

martin : claque virile dans le dos à toi

Arthur H. a dit…

C'est délicieux

txita a dit…

Faire la cuisine et la déguster sont de bons préludes au coucher, de préférence à deux, dans une logique toute épicurienne.