Ménage (2)

Un peu de ménage de blog pour voyager léger :

(1) les notes prises et toujours en l’état de terreau sans graine.

Txomin avait réussi à cueillir l’odeur de Maia avant qu’elle n’enclenche sa toilette matinale.
Que cherches-tu au fond de mon puits ?
A faire sourdre la source
Les légendes/histoires qu'on invente, sans fin, sans cesse. On ne fait pas œuvre d'imagination, on enracine simplement.
Ce n’est pas un peu gros ?
Je ne sais pas, je l’ai toujours connu comme cela.

Dis-nous Mari qui passe dans la rue Bourbaki ?
C’est un couple qui valse sous les gouttes de pluie.
Je voulais te cueillir des violettes mais je n’ai trouvé que des ceps.
Les genets sentent la pomme cuite.
Après un orage de grêle et une gelée matinale, les abeilles trouvent encore de quoi butiner sur la glycine.
Une floraison animale.
Un pain de krakada.

(2) les coups de chapeau jaloux (Mais comment ils/elles font pour trouver ça ? Je recopie, demain je rebondirai dessus) et sans suite.

De Trachman (j’ai perdu le lien)
L’insistance sur la sexualité comme technique tend à réduire les fantasmes comme composante de la vie érotique
De Mme de K :
Faire la nique à la rigueur (un truc pour les érections défaillantes ?)
De Mlle d’Enfer(t) :
Le secret des cours intérieures (allégorie de la sodomie ?)
De Nadège :
Créer est une affaire érotique (ça sonne joli)
De Haruki Murakami
La course au mouton sauvage (Points)
P 104 Survivre … dans quel but ? Pour conter des légendes aux murailles ?
P110 une odeur de mer se mêlait à un pressentiment de pluie.
De Victoria Welby :
Une reproduction majestueuse (à propos d’un épisode onaniste post coïtal)

(3) les images collectées et jamais utilisées.



Parce que la robe rouge de Scarlett, les macarons de Princesse Leila, une photo de Nana Sousa Dias et un dessin coréen, cela ne fait pas très basque.
*
(1), (2) et (3) :Cela aurait pu être des bases d’histoires.

Voilà, c'est mieux ; la page est blanche pour la nouvelle cueillette.
Milesker à tous ceux qui offrent leur blog et qui laissent rebondir.

14 commentaires:

Prax a dit…

Quoique la robe rouge de Scarlett et la robe rouge de Mari, il y avait peut être quelque chose à faire.

Berthoise a dit…

Monsieur fait du rangement. C'est dans l'air du temps. J'aime beaucoup le dessin coréen.
Et les notes parfois se suffisent, elles n'ont plus besoin de rien. Enfin je trouve.

Prax a dit…

berthoise : tant mieux si les notes se suffisent, comme des aphorismes involontaires.

madame de K a dit…

j'ai dit ça moi ? n'importe quoi !!! ;-p

Prax a dit…

mme de K : pour de vrai tu l'as dit (et je l'ai noté ;-))

madame de K a dit…

la dernière phrase, ça voulait dire qu'on pouvait ramasser des trésors dans tes poubelles pour les mettre sur nos blogs ? viens voir chez moi... ;-)

zoé lucider a dit…

je suis viendue, j'ai vu, je reviendra

Prax a dit…

zoé : lucider/lucifer, c'est toi en fait la robe rouge diabolique !

Nadège a dit…

J'aime beaucoup !
Ça ressemble à un carnet de croquis finalement.

Prax a dit…

nadège : c'est exactement cela.

Mlle d'enfer(t) a dit…

Je te le piquerais bien, moi, ton terreau (j'aperçois déjà les pousses).
Sinon, allégorie de ce que tu veux y voir (ou sentir) :)

Prax a dit…

Mlle d'enfer(t) : pique, pique.
Et sinon l'allégorie je vais en user et en abuser

txita a dit…

J'adore ce genre de portrait chinois! et cela permet de lire d'autres blogs!

Prax a dit…

txita : des gens bien à lire.