Jour de victoire

La victoire sur un sang impur donne un jour férié. La caissière de la piscine de Biarritz y a aussi droit et c’est Onintza qui la remplace juste pour aujourd’hui. Onintza est toute jeune. Elle sourit et distribue les entrées. Onintza regarde avec un mélange d’appréhension et d’envie une petite clé de forme bizarre posée dans un coin de la caisse.
La piscine de Biarritz, collée au casino, directement sur la Grande Plage est juste vieillotte ce qu’il faut : un vestiaire hommes tout en longueur avec des casiers partout qui mangent la lumière des fenêtres granitées. Les deux pauvres cabines individuelles sont tellement étroites que personne ne les utilise et que tous les nageurs, jeunes, vieux, chemises, polos, teeshirts se déshabillent simplement au milieu.
« Ça doit quand même être quelque chose » a dit Onintza à ses copines en leur annonçant qu’elle avait le poste pour la journée « dix, quinze, vingt hommes nus ; plein de petits culs bien fermes, d’abdo musclés ! ».
« Dans tes rêves » ont dit les copines « tu vas passer la matinée à compter tes sous et tu ne verras rien du tout ! »
Un gros flot vient d’entrer. Onintza attend. Peut être. Bai, il y en a un qui revient ; sa pièce pour le casier est restée coincée. Onintza peut lui donner la petite clé bizarre qui débloque le mécanisme. Elle peut aussi … même pas cap … « on va voir ça » … cap.
Lorsqu’Onintza pénètre dans le vestiaire derrière le client, le spectacle des peaux nues et claires dans la pénombre du vestiaire est du plus bel effet. Un reste de pudeur fait que les hommes se tournent tous discrètement et offrent leurs fesses à Onintza. Et un bonheur n’arrivant jamais seul, le casier bloqué est tout au fond du vestiaire.

En rebond/variation fille du cap/pas cap des fêtes de Bayonne.

6 commentaires:

Prax a dit…

C'est la pénombre qui fait tout.

Miss FricFrac a dit…

Ce texte m'a fait penser à la plage des Catalans (justement...)à Marseille. A son ambiance surannée et ses cabines vétustes.

Berthoise a dit…

J'aime bien fréquenter les piscines. Et chez nous, les vestiaires et les douches sont mixtes. Étonnant, non ?

Prax a dit…

miss fricfrac : des réserves qu'il faut préserver.

berthoise : étonnant et pas fréquent.

madame de K a dit…

http://www.youtube.com/watch?v=8v7F-6tjbEk celle-ci est censurée (je vois pas trop bien pourquoi, y a pas de quoi choquer mémé...)

sinon : http://www.youtube.com/watch?v=QjqZh_OTxqY

j'peux pas mettre le lien deezer, you know why ;-)

Prax a dit…

mme de k : :-) (à part que ces rugbymen là portent un drôle de maillot rose !)